Vous avez dit communiquer ?

Communiquer semble être une chose facile, habituelle, qui se fait sans y penser. Pourtant s’exprimer ne suffit pas pour être entendu et être entendu ne veut pas dire être compris.

  • Tu es bien coiffée aujourd’hui !
  • Alors d’habitude tu me trouves mal coiffée ?
  • Pas du tout, je te faisais simplement un compliment, qu’est-ce que tu vas imaginer !

C’est bien celui qui reçoit le message qui y donne son sens.
Chacun d’entre nous est unique et différent, chaque message est porteur de plusieurs sens possibles. Je sais ce que je veux dire à l’autre, mais je ne peux pas être sûr de ce qu’il en a compris, sauf si je m’en assure. L’autre en effet ne réagit pas à ce que je dis, mais à ce qu’il entend, et il y a parfois une énorme différence entre ce que j’ai voulu dire et ce que l’autre a entendu.
Sans cette vigilance, s’installe des malentendus à l’origine de difficultés dans la relation.

S’exprimer n’est pas communiquer

Un certain nombre de règles relationnelles permettent de rendre les relations plus claires. Une des premières est de parler de soi à l’autre et non pas de parler de l’autre.
Je ne sais pas ce que l’autre pense, ressent, mais je peux parler de ce que moi je pense et ressens dans une situation.

  • J’ai peur, dit l’enfant
  • Mais non, il n’y a pas de quoi, répond le père

Ce message se veut rassurant, mais en fait il signifie à l’enfant que l’adulte sait mieux que lui ce qu’il ressent. Il est possible d’entendre la peur de l’enfant et de lui dire ensuite que moi je n’ai pas la même peur.

  • Je pense que je serais plus heureuse en changeant de travail
  • Comment peux-tu penser ça ! Tu as un bon travail très bien payé.

Alors qu’il est possible d’inviter l’autre à parler de ce travail.

  • Qu’est-ce qui est difficile pour toi dans ce travail ?

Et si bien communiquer ça s’apprenait ?

Bien communiquer s’apprend, les principes de base sont simples à comprendre mais plus difficiles à appliquer :

  • Je m’exprime en parlant de moi,
  • Je ne laisse pas l’autre parler sur moi, je l’invite à parler de lui,
  • S’entendre ne veut pas dire avoir le même point de vue, les mêmes sentiments
  • Nous pouvons apposer nos points de vue, et non pas les opposer.

Je vous encourage à écouter attentivement les échanges quotidiens pour repérer comme il est difficile de parler de soi, et si facile de parler sur l’autre.

« Car toute la vie d’un homme parmi ses semblables n’est pas autre chose qu’un combat pour s’emparer de l’oreille d’autrui. »

Milan Kundera

Cela peut vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *